The Dark Gotham

Bienvenue dans la ville de Gotham, là où les criminels domine la ville.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un duel aux six coups (Libre a partir du troisième poste)

Aller en bas 
AuteurMessage
Jack Daniels

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Un duel aux six coups (Libre a partir du troisième poste)   Sam 21 Aoû - 1:11

Il était quatre heures du matin. Cela faisait déjà deux heures que Jack était dans sa voiture, stationné sur l’un des grands «red light» de Gotham City, l’autre côté de la rue, le Diablow’s Gotham’s.

Jack, toujours dans sa voiture, attendait quelque chose, à droite de lui, un document qu’il a prit au poste. Sur le haut de la première page on pouvait y lire : Vincent Blaze.

-*Allez! Merde tu vas sortir! Habituellement tu finis plus tôt que cela! Mais qu’est-ce qu’il peut bien foutre dans se foutu club vide depuis trois quarts d’heure?*

Au loin des pas de femme en talon-aiguille se faisaient entendre, des pas lent qui s’approchait de plus en plus de la Ford Mustang de Jack. Soudain on cogna à la fenêtre côté passager. Une jeune brunette, vingt ans pas plus, était penché laissant voir le décolleté plongeant de sa robe moulante rouge. Elle ne semblait pas droguée, mais pas totalement lucide. Daniels baissa sa fenêtre.

-Alors mon beau, veux-tu une soirée d’enfer avec moi? Pour 200 dollars je te fais ce que tu veux. Dit-elle en battant des cils.

-Et moi pour rien du tout, je t’offre un conseil de flic, quitte le plus tôt possible Gotham City parce que selon la bague que tu porte a l’annulaire droit ton proxénète doit être Hercule Manitou. Et si je ne me trompe pas c’est lui qui marque au fer rouge ses prostitués chaque fois qu’elle le désobéisse et après trois désobéissances il leurs coupe la main qu’il ne se serve pas. Donc toi tu dois être droitière, n’est-ce pas?

Elle éclata en sanglot.

-Il m’a déjà marqué une fois! J’en peux plus de ses ordres! Mais j’ai tellement besoin de coke!

-Je n’aime pas faire pleurer les femmes, mais lorsque c’est pour leur bien. Maintenant, voilà 100 dollars, tu as deux choix qui s’offrent à toi… Tu continues de faire du boulot pour lui ou tu pars pour une autre ville.

-Je veux partir! J’en peu plus d’ici! Dit-elle en essuyant le mascara qui coule sur ses joues.

-Tu vois le taxi qui est là-bas, prend le et demande d’aller au poste de police qui est sur la 45ième avenue, rendu là, dit à la réception que tu es envoyer par Whisky. Je t’aiderais rendu là.

-Vous êtes un super flic monsieur, merci, merci. Dit-elle en se dirigeant vers le taxi.

Pourquoi Whisky, comme cela si elle changerait d’avis et préfèrerait retourner avec le malade. Elle n’aura jamais su qui a essayé de la sauver et Jack ne se ramasserait pas plus dans la merde avec les bandits.

Lorsque Jack tourna la tête pour retourner a ses affaires, l’homme qu’il cherchait venait d’éteindre les néons de l’enseigne du Diablow’s.

-C’est l’heure! Dit-il en enlevant sa cravate et en mettant son borsalino.

Jack sortit de sa Mustang, avança et pénétra dans la ruelle sombre. Le barman sortit par la porte arrière. Puis Daniels fit un pas vers l’avant.

-Monsieur Blaze, si je ne me trompe pas. J’ai quelque question a vous poser à propos de Nick Sketch, veuillez me suivre s’il-vous-plait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vince Blaze

avatar

Masculin Messages : 9
Date d'inscription : 02/08/2010

MessageSujet: Re: Un duel aux six coups (Libre a partir du troisième poste)   Sam 21 Aoû - 6:56

L’horloge du bureau de Vincent indiquait quatre heures et vingt, lorsqu’il remit son jean. Lorsqu’il remonta sa fermeture éclair, la porte ouvrit, une femme entra dans son bureau et se dirigea vers le miroir pour ajuster sa jupe puis elle remit de son rouge à lèvres.

-Je suis prêt à parier que ce fût la meilleure baise qu’on a eu ensemble! Héhé en plus dans mon bureau! Dit Vince en enfilant son débardeur blanc.

-Malheureusement, c’est aussi la dernière… Mike à fait sa grande demande et je crois que ce geste à rallumé la flamme entre lui et moi, tu parleras bientôt à madame Sarah Johnson. Dit-elle en fermant son sac à main.

Vince s’assit sur sa fauteuil, ouvrit le premier tiroir de son bureau, sortit une boite, l’ouvrit, prit un des cigares et l’alluma avec son briquet de marque Zippo. Il passa sa main dans ses cheveux et déposa son cigare sur son cendrier.

-Bon bien… On se revoit toujours vendredi soir prochain, veux-tu que je t’appelle un taxi? Dit-il en la raccompagnant à la porte.

-Tu ne comprends pas Vincent, c’est finit, je ne coucherais plus avec toi!

-Arrête de dire des bêtises, tu te maris avec lui juste pour son argent, et tu viens me voir juste pour du bon temps, c’est comme sa depuis le premier soir et personne est jaloux… Bon il n’est pas au courant, et alors…

Vince n’eut même pas le temps de placer un dernier mot qu’une gifle d’une puissance titanesque vint lui percuter le visage. Puis Sarah quitta l’immeuble en furie. Blaze revint à son fauteuil et reprit son cigare.

-Est-ce que je viens de me faire l’arguer par une fille qui trompe son futur époux?... Je crois bien que oui! Mais bon, une de perdu dix de retrouvées.

Vincent se leva, mit ses bottes de motard, prit son manteau de cuir et ferma les lumières puis les spots et éteignit les néons de l’enseigne. Mais juste avant de quitter pour de bon il prit un verre puis une bouteille de bourbon. Juste pour que sa «rupture» passe mieux, Vince but un verre en l’honneur des type l’argué de la soirée. Blaze ferma le club avec son casque à la main. Soudain une voix l’interpella…

-Monsieur Blaze, si je ne me trompe pas. J’ai quelque question à vous poser à propos de Nick Sketch, veuillez me suivre s’il-vous-plait.

-*Merde un flic qui me parle de Nicky! Comment m’ont-ils retrouvé?*

Vincent prit son cigare tranquillement, le laissa tomber puis il lança de toutes ses forces son casque vers l’inconnu et partit de toute vitesse vers la rue où son véhicule était stationné. Dès qu’il sortit de la ruelle, il entendit des balles ricocher sur la benne à ordure à un mètre de lui. Le temps pressait, Vince ouvrit l’une des sacoches de sa moto et en sortit un casque rose, qui est habituellement réservé aux compagnes d’une soirée, mais vue qu’il venait de lancer le sien, il allait devoir faire avec ce qu’il avait sous la main. Pas le temps de faire son difficile, Vince enfourcha son Harley-Davidson Fat Boy 2010 rouge, il démarra et partit en trombe. Souhaitant éviter un affrontement avec cet saloperie de flic de mes deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Daniels

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Un duel aux six coups (Libre a partir du troisième poste)   Lun 23 Aoû - 0:17

Daniels reçut le casque de l’homme en plein sur la gueule et tomba sur le sol de la ruelle. Lorsqu’il se releva Vince allait quitter la ruelle, pas question de la laisser s’enfuir, Jack encore sonné, dégaina son 9mm et tira, malheureusement il n’eut que la benne à ordures.

-L’enfoiré de sa mère! Je vais lui montrer comment sa fonctionne avec moi, ce petit con n’as encore rien vu! Marmonna Jack, frustré, jusqu’à sa voiture.

Il mit le contacte et fonça. Selon le ronronnement du véhicule que Vince avait, Jack pu reconnaitre une moto de marque Harley-Davidson. Après une ou deux minute, Jack vit une moto avec un type qui portait un casque rose. Il accéléra et le suspect en fit de même. Sa ne pouvait qu’être lui, mais pour en avoir le cœur net il essaya seulement de le suivre de près. Une idée qui semblait ne pas plaire au motocycliste, car il sortie de la sacoche en cuir gauche de sa moto un fusil a canon scié et tira un premier coup de feu, manqué, un deuxième, évité de justesse, il rangea son arme et sortit un Colt Python.

-Mais bordel de merde, se connard est armé jusqu’aux dents, l’enfoiré! Cria Jack dans son véhicule, en zigzagant afin de compliquer la tâche au motard.

Un troisième coup de feu, cette fois ce fût malheureusement la bonne, un foutu trou dans le pare-brise de la Mustang. Enragé, Jack accéléra. Heureusement que les rues étaient presque déserte, sinon on compterait les blessés pas dizaine! Jack réussit à rejoindre l’homme malgré la faible visibilité dû au pare-brise troué, craqué… En très mauvaise état. Le motard était habille avec sa moto, car il était capable de reprendre la course facilement même avec les coups que Jack lui donnait avec l’avant de sa voiture sur la roue arrière de sa monture. Le motocycliste tira encore une fois, cette fois il troua la carrosserie du véhicule noir.

-Okay! Tu veux jouer trou duc, on va jouer, ma patience a des foutus limite bordel!

Jack baissa sa fenêtre, sortit son Beretta 92 et tira sur la moto de son adversaire. Résultat, Vince dérapa quitta la route et termina son chemin dans un parc. Daniels freina et se stationna. Il suivit les traces de pneu assez creuses dans l’herbe pour finir devant un gigantesque chêne. La moto avait eut une collision avec l’immense arbre et Blaze lui était au sol, face contre terre, inconscient. Jack lui mit les menottes et le traina par les bottes jusqu’à sa voiture, ensuite il revint sur les lieux de l’accident et ramassa le révolver qui avait fait tant de dommage. Pour être sûr qu’aucunes armes ne se trouvent entre les mains d’un enfant, Jack alla fouiller la moto en en sortit les armes à feu de Blaze ainsi qu’un couteau de chasse. Il revint à son véhicule et déposa le tout dans le coffre de sa voiture. Il vérifia si l’accidenté était toujours vivant, puis il marcha jusqu’à une cabine téléphonique pour appeler l’urgence disant qu’il y a eu un accident dans le parc. Un coup l’appel terminé il retourna à sa voiture et rentra chez lui, stationna sa voiture dans son garage, puis il prit Vince sur son épaule et le descendit dans son sous-sol. Le sous-sol ressemblait à une salle d’opération chirurgicale, tout semblait stérilisé, propre. Il y avait des armoires en métal polie, une chaise métallique ainsi que des outils assez menaçants. C’est la qu’il l’attacha sur la chaise, lui enleva son casque amoché, alla chercher un sceau d’eau et il lui lança au visage.

-Hey enfoiré, réveille-toi, il y a école! Aller connard! Dit-il en enlevant son borsalino ainsi que son trench-coat, et en les accrochant à la patère.

Jack lui claqua un peu le visage, dès qu’il ouvrit les yeux, avant qu’il dise quoi que se soit, le détective lui asséna un coup de poing digne d’un boxer calibre : Poids-lourd! Le coup était si violent que Vince chavira avec la chaise sur le sol froid de la pièce. Daniels le remit sur les pattes de la chaise.

-Bon, maintenant que cela est fait, on va causer un peu. Je vois que t’es un dur de dur. Mais tu ne va pas te la joué avec moi! Avant toi j’en ai vu des types coriaces mais moi je suis un expert, lorsqu’il s’agit de mettre des types comme toi à table, devine qui on appel? Eh ouais, moi!

Jack retroussa les manches de sa chemise blanche et marcha jusqu’à une table simple, rectangulaire, en acier à première vue. Il ouvrit un dossier, le prit dans ses mains et commença à tourné lentement autour de l’homme.

-Tu vois se document, ça c’est l’entièreté de ta vie ou presque. Sa prit du temps récolter toutes ses infos, mais j’ai finis par les avoir. Ce n’est pas d’hier que je te surveille. Et tu n’es pas le premier que je surveille. Vois-tu, tu fais partie de l’entourage de monsieur Nick Sketch. Et moi ainsi que mes associés on le cherche depuis un sacré bout de temps! Dit-il, les yeux braqués sur le dit document.

-Juste ici, je peux lire que tu as fais une mission entant que mercenaires avec lui, il y a quelque mois pour faire un gros coup d’argent et tu es rentré au bercail avec lui sans aucune complication… Alors je te pose la question suivante. Où est-t-il!?

Rien… Aucune réponse de la part de Vince… Après se long silence, Jack dû prendre les grand moyen. Il déposa le document sur la table et mit des gants en cuire. Puis il revint à Blaze.

-RÉPOND! SALE ORDURE, TU VAS RÉPONDRE, OUI!!! Dit-il en lui frappant sur la gueule solidement et bien correctement.

-PARLE ESPÈCE D’ENFOIRÉ!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un duel aux six coups (Libre a partir du troisième poste)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un duel aux six coups (Libre a partir du troisième poste)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chronique d'un libre-marchand : Nouveau Monde, troisième partie (Warhammer 40k, Rogue trader)
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire
» Un petit pokémon perdu [Libre]
» localiser son tel a partir de l'imei

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Dark Gotham :: Le centre-ville de Gotham. :: Rues & Ruelles-
Sauter vers: